Mardi, 01 Novembre 2016 14:07
Évaluer cet élément
(0 Votes)

[9°J-L1-16/17] JS Kabylie 1 - 1 MC Oran

L'arbitre Achouri (encore lui) prive les Hamraoua de la victoire !


Dans une rencontre crispée et disputée sans présence du public, le classique JSK-MCO a tenu toutes ses promesses même si l'homme en noir un certain Achouri s'est distingué de la plus mauvaise des manières en privant les Hamraoua d'une victoire certaine et que d'aucuns parmi les rares présents au stade n'auraient eu à contester.


Dés le début de la rencontre, les locaux ont tenté de prendre à la gorge les rouges et blancs d'El Hamri, la première petite alerte intervenait à la 5’ lorsque Djerrar adressait un tir des 20 mètres mais son ballon n’a pas trouvé la trajectoire souhaitée.


Laissant filer l'orage du premier quart d'heure, les Hamraoua ont commencé à titiller l'arrière garde kabyle grâce notamment à des mouvements rapides notamment du coté gauche où Nessakh et Bentiba ont fait des merveilles durant cette première période. C'est ainsi que le but des Hamraoua intervenait en milieu de première période lorsque Nessakh, d’un centre bien travaillé, déposait le cuir sur la tête de Souibaâh qui ne s’est fait pas prier pour ouvrir le score et mettre les Canaris en difficulté (23’).


Un quart d'heure plus tard, Rial adresse un bolide sur coup franc direct des 25 mètres mais Natèche, bien en place, renvoie le cuir des deux poings. Une minute plus tard, les Hamraoua, plus à l’aise, donnant l’impression de bien maîtriser leur sujet, ont failli porter l’estocade par le biais de Bentiba qui a dribblé Redouani, avant d’adresser un tir qui est passé à quelques millimètres des bois d’Asselah qui avait accompagné cette frappe des yeux. C’est sur une avance des Oranais que l’arbitre de la rencontre Achouri a renvoyé tout le monde au vestiaire.


Les craintes émises par les supporters Hamraoua concernant l'arbitrage de ce match se sont malheureusement vérifiées dés le retour des joueurs sur le terrain. Certes, les Vert et Jaune ont mis à contribution le portier Natèche, deux minutes après la reprise, sur un centre de Ferhani mais la tête de Ziaya a été stoppée par le portier oranais en deux temps.


Néanmoins, la très bonne organisation du milieu de terrain oranais allait annihiler toutes les tentatives kabyles mais l'arbitre Achouri qui avait reçu des pressions du président Mohand Cherif dans les vestiaires allait décider d'un autre sort pour le match. D'abord, lorsqu'on jouait l’heure de jeu, Boulaouidat, qui s'écroulait tout seul en pleine surface de réparation suite à un duel avec Sebbah et l’arbitre Achouri sifflait un penalty très sévère pour les locaux. Le spécialiste maison Ali Rial défie Natèche mais son tir est envoyé dans les décors, au grand dam du président Moh Chérif Hannachi.


Face à des Hamraoua qui voulaient absolument garder ce résultat, la pression des kabyles s'intensifiait et c'est Boulaouidat, qui s’est retrouvé cinq minutes plus tard seul face à Natèche avant tiré très loin du cadre des bois défendus par Natèche.


L'arbitre Achouri ne s'est pas arrêté là car l'entame du dernier quart d'heure, il expulsait gratuitement l'attaquant et buteur Souibaâh sous prétexte que ce dernier avait commis une faute dangereuse sur un joueur adverse, les Kabyles, qui ont joué pendant quinze minutes en supériorité numérique ne sont jamais parvenue à percer la muraille Hamraouie.


Tout compte fait, l'arbitrage scandaleux de Achouri allait sauver la mise pour la JSK dans les arrêts de jeu suite à un coup franc bien botté par Raïah, Ferhani, en embuscade, parvient du plat du pied à tromper le gardien de but Natèche, un but entaché d'un hors jeu contesté par les oranais sachant qu'il y avait peut-être faute sur le portier Nateche également. De plus, ce même referee n'a pas sifflé penalty pour les Hamraoua à la 93' lorsqu'un défenseur de la JSK touchait la balle de sa main à l'intérieur de la surface de réparation. Bien entendu, il ne fallait pas compter sur Achouri pour leur siffler un penalty pourtant indiscutable.


Ainsi, les Hamraoua sont repartis de Tizi Ouzou avec un seul petit point alors que les trois points du match et la place de leader provisoire leur tendait les bras. Il aura fallu que l'arbitre Achouri anéantisse à lui seul le travail de toute une semaine des joueurs avec le staff technique, et ce avec la bénédiction des décideurs au sein de la commission d'arbitrage de la LFP qui au lieu de montrer l'exemple de fermeté ont préféré rendre la pareille à Hannachi aprés la violente diatribe médiatique durant la semaine contre l'arbitre de USMA-JSK en l’occurrence M.Necib et dont l'arbitrage fur beaucoup moins scandaleux que celui de Achouri.


Toujours est-il que le championnat continue d'être faussé par certains présidents très influents à l'image de Hannachi et ce, avec la complicité de certaines personnes importantes de la LFP et des décideurs de notre football. Alors nous sommes en droit de nous poser la question suivante : le MCO pourra-t-il aspirer à gagner une nouvelle fois des titres nationaux si le club continue d'être victime des calculs verreux de coulisses ? La réponse est certainement par la négative car rien qu'à titre d'exemple, l'équipe sera privée pour l'affiche de jeudi prochain face à l'ESS de plusieurs joueurs clés à l'image de Souibaâh, Bentiba et Aguid alors que le jeune et talentueux Halaimia est blessé pour une durée d'un mois aprés un choc au niveau du genou gauche. De quoi donner à réfléchir à Belatoui sur l'effectif à convoquer pour le match face à l'ESS.


Désormais, la balle est dans le camp des dirigeants Hamraoua et à leur tête le président Belhadj Ahmed Baba plus que jamais appelé à taper du poing sur la table et montrer aux responsables de la LFP que le club ne devra plus être le dindon de la farce ni la victime éternelle des coulisses, les supporters Hamraoua n'en peuvent plus et ne supporteront plus une telle situation à l'avenir.

 


La feuille de match JSK-MCO (1-1) :

Stade : 1er-Novembre 1954 (Tizi Ouzou) Affluence : match à huis clos
Arbitres : Achouri, Tamen, Benhamouda
Avertissements : Natèche (59’), Sebbah (60’), Heriat (75’) (MCO), Bentiba & Aguid (CJ contestation aprés match)Yettou (75’) (JSK)
Expulsion : Souibaâh (80’) (MCO)
Buts : Ferhani (90’+1) (JSK) ; Souibaâh (25’) (MCO)
JSK : Asselah, Redouani, Ferhani, Rial (cap), Berchiche, Yettou, Raïah, Djerrar (Benkablia, 60’), Renaï (Mebarki,56’), Boulaouidat (Benabbou, 69’) Ziaya
Entraîneur : Kherroubi
MCO : Natèche, Halaïmia (Aguid, 46’), Nessakh, Belabbès, Sebbah, Heriat, Ferahi, H-Chérif, Aouad (Delhoum, 67’), Souibaâh, Bentiba (Bencheïkh, 87’)
Entraîneur : Belatoui


Nazim (La rédaction de Mouloudia.com)

Nazim

Dernier de Nazim

Vidéos similaires

Vidéo de JSK-MCO by ENTV

Galerie d'images

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité Rafraîchir

Retour en haut